Un autre thème inclus dans mon Petit dictionnaire du bonheur : AMOUR BIENVEILLANT

Gracieuseté de photo-fr.com
Gracieuseté de photo-fr.com

AMOUR BIENVEILLANT – Sentiment (voir sentiment) qui nait grâce à la présence de l’acceptation (voir acceptation) de soi et des autres tel que nous sommes qui se caractérise par le désir (voir désir) de promouvoir le bien-être (voir bien-être) pour soi, autour de soi et à secourir les autres. L’amour bienveillant est accompagné de compassion (voir compassion). C’est l’amour d’inspiration divine (voir spiritualité) en action. C’est ce genre d’amour, appelé souvent amour «inconditionnel», que peut ressentir une mère envers son enfant et une personne empathique (voir empathie) face à la souffrance et à la misère d’une autre.  

 

Lorsque l’amour bienveillant est absent de nos vies, cela crée des problèmes autant dans notre vie personnelle que dans le monde. Nous sommes alors porté à créer des conflits (voir conflit) au sujet de pécadilles, ce qui affecte nos relations et nos liens avec autrui. La moindre frustration fait alors ressortir notre susceptibilité et notre agressivité (voir agressivité), ce qui contribue autant à notre malheur qu’à celui des autres.

 

Pour développer l’amour bienveillant, il faut d’abord et avant tout apprendre à s’accepter soi-même, ce qui facilite l’acceptation (voir acceptation) des autres. De plus, il faut apprendre à regarder le monde avec les yeux du cœur et comprendre que tous, autant que nous sommes, essayons chacun à notre manière d’être plus heureux. Il n’est pas nécessaire d’être fortuné, en santé ou d’avoir quelque chose d’exceptionnel pour exprimer l’amour bienveillant. Il suffit de se mettre en contact avec notre intériorité, nos sentiments (voir sentiment) profonds et notre spiritualité (voir spiritualité).

 

Seul l’amour bienveillant peut apporter la paix de l’esprit pour chacun d’entre nous, ce qui contribuera à la paix (voir paix)  dans nos familles, nos communautés et finalement à la paix dans le monde.

 

Diane Borgia, B.Sc, é.r.

Criminologue-psychothérapeute

 

Spécilaisée en codépendance et gestion des émotions