Le petit dictionnaire du bonheur

Gracieuseté de photo-libre.fr
Gracieuseté de photo-libre.fr

Tous les être humains cherchent le bonheur. Certains perdent leur vie pour le conquérir alors que d’autres la passent à tenter de le définir sans jamais l’approcher vraiment. Il m’a semblé qu’un livre détaillant les éléments importants en lien avec le bonheur véritable serait un outil pratique pour tous ceux qui s’intéressent au bonheur et aux moyens de le conquérir. J’ai donc écrit ce dictionnaire dans l'intention d’apporter matière à réflexion et à discussion avec votre partenaire, les membres de votre entourage ou encore avec votre psychothérapeute.

 

Tout comme dans un «Petit Robert», mon PETIT DICTIONNAIRE DU BONHEUR aborde un grand nombre de thèmes, tous en lien avec le bonheur. Celui-ci est déjà entre les mains de mon éditeur, en attente d’être publié.

 

Ce dictionnaire n’a aucunement la prétention d’apporter la vérité en la matière. Il est le fruit de mes nombreuses années de recherches, de réflexions et d’expériences personnelles et cliniques, à titre de spécialiste en codépendance et en gestion des émotions, auprès de milliers de personnes malheureuses, la plupart étant aux prises avec la codépendance et des dépendances nocives. 

 

J’apporte dans ce livre ma vision des choses et parfois même, ma façon très personnelle de les définir. J’y ai inclut des suggestions et des moyens de parvenir au bonheur dont l’efficacité de la plupart eux a été de nombreuses fois vérifiée. La presque totalité du contenu de ce livre a pour base des principes philosophiques liés au stoïcisme, à l’épicurisme, au bouddhisme ainsi qu’à ceux de la démarche émotio-rationnelle. 

 

Mettant moi-même en pratique dans ma vie quotidienne ces mêmes concepts et éléments depuis plus de trois décennies, je peux vous assurer qu’il sont efficaces. Cette pratique m’a permit de me libérer de ma recherche du bonheur à travers les autres et des plaisirs passagers destructeurs, de développer un bien-être véritable basé sur une philosophie de vie plus réaliste et une vision spirituelle qui m’apporte un bonheur tangible et durable.

 

Il me fait plaisir de vous donner ici un avant-goût de mon deuxième livre en vous partageant sur l'acceptation, un des nombreux thèmes que j’aborde dans le PETIT DICTIONNAIRE DU BONHEUR.

Namaste !

Diane Borgia

-------------

ACCEPTATION – L’acceptation est une émotion positive et agréable qui nait de la pensée  (voir pensée) que ce qui doit arriver arrive et que tout ce qui existe a sa raison d’être, même si cela nous est pénible, difficile et désagréable. Elle compte dans sa famille l’apaisement, le calme, la patience et la tranquillité. L’acceptation de soi, des autres et des événements est une des clés importantes qui mène aux sentiments (voir sentiment) et au bonheur véritable (voir bonheur). 

 

L’acceptation, n'est pas synonyme de résignation (voir résignation), de passivité, d’abandon, c'est plutôt permettre aux choses d'être sans les rejeter. Accepter, c’est dire oui à ce qui arrive ici maintenant, ce qui ne signifie pas que nous sommes en accord avec ce qui est, ni que nous aimons ce qui arrive. L’acceptation donne des ailes, ouvre l’esprit à de nouvelles possibilités. Lorsqu’on est dans cet espace de véritable acceptation cela crée plus d’énergies positives qui aident à trouver des solutions adéquates pour changer ce qui peut l’être, alors que la révolte, la colère et la jalousie, des émotions qui naissent du refus de la réalité, ferment souvent toutes les portes au changement. Ces émotions négatives grugent inutilement nos énergies et nous amènent à nous plaindre, gémir et à nous révolter, des attitudes qui mènent tout droit à la souffrance et au malheur. Si au lieu de s’offusquer et de lutter contre la vie, nous acceptons les gens et les évènements tels qu’ils sont, les énergies négatives se calmeront et l'énergie utilisée pour lutter et se contracter sera libérée instantanément.

 

Accepter c’est faire un avec ce qui est, à chaque moment de la vie. C’est cessé d’être en conflit avec le monde et avec soi-même. Il est plus bénéfique d'accepter les gens et les choses comme ils sont, car le fait de «laisser être» les autres nous permet d'être soi-même à notre tour. 

 

Dans les moments vraiment difficiles et pénibles, lorsqu’on se sent complètement impuissant face à une situation, une des solutions à mettre en pratique, c’est la récitation de la prière de la sérénité : «Mon Dieu, donnez-moi la sérénité d’accepter les choses que je ne peux changer, le courage de changer ce que je peux et la sagesse (voir sagesse) d’en connaître la différence.»

           

Mettre de l’acceptation dans nos vies, s’apprend à tout âge. Comme je l’enseignait aux jeunes enfants pour faire face aux événements non désirés, il est possible de dire: «J’aime pas ça, mais c’est comme ça.» Voilà un premier pas vers l’acceptation véritable qui apporte des sentiments de joie, de paix (voir paix) et de plénitude (voir béatitude). Nous nous sentirons alors moins séparés des autres et du monde et pourrons agir avec respect (voir respect), amour (voir amour compatissant) et sagesse (voir sagesse) tout en nous sentant pleinement vivant et heureux.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Danielle Lafortune (mardi, 20 mars 2012 15:50)

    Ma chère Diane,

    Un seul mot et ton dictionnaire est presque complet. Avec l'acceptation le bonheur est si facile!

  • #2

    Diane Borgia (jeudi, 22 mars 2012 08:45)

    C'est vrai que le bonheur est facile avec l'acceptation, mais j'ai toute même défini près de 200 mots qui se rapportent tous au bonheur pour le rendre accessible à tous!

    Merci de ton commentaire.