Mon approche psychothérapeutique

Je détiens un baccalauréat en criminologie de l’Université de Montréal et une formation professionnelle en psychothérapie Émotivo-rationnelle acquise au Centre Interdisciplinaire de Montréal (CIM). Voir mon c.v. en cliquant ici !

 

Je suis membre de la Corporation professionnelle des criminologues du Québec et je détiens un permis de l'Ordre des psychologues du Québec pour exercer la psychothérapie.

 

Qu'est que l'approche émotivo-rationnelle ?

L'approche émotivo-rationnelle a été crée par Albert Ellis au début des années 1950. Ce psychologue américain, formé d'abord à la psychanalyse, développa cette thérapie suite aux manques de succès avec la psychanalyse traditionnelle.

 

L'émotivo-rationnelle est une approche dans la branche des thérapie cognitives-comportementales TCC. Elle a par contre l'avantage de travailler directement sur les pensées (cognitions) qui sont la cause principale des émotions, qui à leur tour entrainent des comportements et des conséquences.


Gracieuseté de www.photo-libre.fr
Gracieuseté de www.photo-libre.fr

À qui s'adresse cette forme de thérapie ?

La thérapie émotivo-rationnelle a l'avantage de pouvoir aider un grand nombre de personnes présentant différents problèmes : 

  • Anxiété chronique ;
  • Gêne et timidité ;
  • Colère et agressivité ;
  • Découragement et idées suicidaires ;
  • Dévalorisation et infériorité ;
  • Culpabilité et remords constants ;
  • Dépression ;
  • Épuisement professionnel ;
  • Estime de soi déficient ;
  • Problème de stress ;
  • Procrastination (tout remettre à demain) ;
  • Difficulté de concentration ;
  • Trouble obsessionnels compulsifs (TOC)
  • Dépendance affective (dépendance envers un amoureux) ;
  • Dépendance envers une substance (alcool, drogue, médicaments...) ;
  • Dépendance envers la nourriture, l'argent, les achats... ;
  • Dépendance émotive (dépendance excessive envers un parent, un patron, un ami...) ;Insomnie ;
  • Inceste ;
  • Intimidation subie ;
  • Situation de crise de couple et familiale;
  • Phobies diverses dont les plus fréquentes sont : l'agoraphobie, l'acrophobie (peur des hauteurs),  l'aérodromophobie (peur de prendre l'avion, l'autophobie (peur d'être seule), psychopathophobie (peur de devenir fou).

Une table de travail à la place d'un divan...

Contrairement à la psychanalyse, cette forme de thérapie est plutôt directive, ce qui signifie que le psychothérapeute intervient comme un coach pour enseigner à ses client comment il se trouble ou se rend malheureux. Le client peut donc s'attendre à recevoir des réponses à la plupart de ses questions et à être diriger pour trouver des solutions à ses problèmes personnels. Elle met l'accent sur les émotions vécues par le client et lui offre des moyens concrets pour les gérer.

 

Les personnes doivent s'attendre à faire une grande part de travail pour régler leur problèmes. Ainsi, le psychothérapeute tenant de cette approche, invitera régulièrement ses clients à faire des exercices et des lectures entre les consultations.


Définition de l'émotion d'amour!


Pour vous donner une idée de mon approche, une vidéo sur l'anxiété


Vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez-pas à me contacter via le formulaire ci-joint.

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.